10 mai 2017

Oui à la « clause Molière » revisitée

Du « clos » à « l’ouvert » J’en appelle à Molière car je ne suis pas favorable à une disposition qui obligerait les ouvriers à parler le seul français sur les chantiers. La récupération de Molière par les partisans du monolinguisme dans notre pays se trompent. Je dénonce l’assimilation de Molière (dans l’expression « clause Molière ») à la notion « d’usage exclusif du français ». Molière fait montre, dans son œuvre, d’une connaissance de 6 langues : le français littéraire, le latin,... [Lire la suite]
08 mai 2017

Belugas d’endacòm mai - Etincelles pour un ailleurs

    Conférence du jeudi 9 mars 2017 à la médiathèque d'Aussillon   C’est la première fois que j’ai l’occasion de présenter un ouvrage qui fait référence à des données personnelles, voire familiales. Elles sont partiellement et très succinctement abordées dans la bibliographie. Il faut bien dire que La Frucharié tient dans ma vie – et encore aujourd’hui – une place à part. Vous le découvrirez tout au long du parcours et, notamment, en conclusion. En guise de petite présentation, je dirai que deux évènements... [Lire la suite]
Posté par Tamessa à 14:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 mai 2017

Garder en mémoire

    Ensemble, au coeur du commun combat Garder en mémoire ceux qui vivaient sous la francisque ou la croix gammée. Ce n'est pas un temps révolu car d'autres, aujourd'hui, ont la nostalgie de ce temps-là. C'est le moment de relire le magnifique poème de Louis Aragon "la rose et le réséda" : <<au coeur du commun combat, celui qui croyait au ciel, celui qui n'y croyait pas>>... On peut aussi dire <<celui qui penchait à droite, celui qui n'y penchait pas>>... ou alors <<celui qui penchait à... [Lire la suite]
Posté par Tamessa à 14:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 mai 2017

Témoigner pour convaincre

Se taire ou oser scruter l'histoire proche Témoigner, c'est, peut-être, expliquer. Bref, ce n'est pas si simple. Alors, je vais essayer de dire tout simplement que tout cela avait commencé par une élection toute banale...en Allemagne. Dans cette démocratie, Hitler venait d'être élu ; c'était, parait-il, un élu du peuple! Dans l'école de Labrespy (village de la Montagne Noire - Mazamet -), dans les années 40, un enfant de 8 ans n'est plus revenu s'asseoir sur les bancs de l'école un matin... Il ne revint jamais. C'était peut-être un... [Lire la suite]
Posté par Tamessa à 17:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,